Hôpitaux suisses : santé financière 2017

Retournement de l’offre - Nouvelles structures de la demande

Le système de santé suisse est à l’aube d’un changement de tendance. Les stratégies de croissance passées ne fonctionnent plus et l'avenir appartient désormais aux réseaux régionaux de soins qui répondent aux besoins des patients et s’avèrent économiquement viables à long terme.

Dans cette étude sur la santé financière des hôpitaux suisses, nous examinons les raisons de ce bouleversement et les développements futurs possibles. Nous proposons également une analyse financière depuis 2011, car les changements qui affectent le domaine hospitalier sont nombreux et déterminants pour l’avenir.

Téléchargez l’étude ici

La qualité, l’approche centrée sur le patient et l’efficacité restent les principaux moteurs du système de santé. La pression économique reste d’actualité et revient fréquemment dans les discussions publiques. Il s’avère que les stratégies de croissance purement stationnaires sont dépassées et des alternatives doivent être trouvées. D’un point de vue économique, il s’agit d’une évolution positive car elle freine la croissance des primes. Cependant, des défis majeurs doivent être relevés par les prestataires de soins.

  • Dans les soins aigus, un retournement de tendance se dessine, avec le passage de stratégies de croissance axées sur le stationnaire à des stratégies de développement orientées vers la qualité. Ainsi, en 2017, le chiffre d’affaires lié aux cas stationnaires a stagné pour la première fois. Le chiffre d’affaires des hôpitaux de soins aigus ne progresse actuellement qu’en raison de la croissance constante de l’ambulatoire.
  • En psychiatrie, la rentabilité se détériore. La mise en place du nouveau tarif TARPSY, introduit en 2018, ne devrait qu’accentuer la pression économique.
  • Dans le domaine de la réadaptation, on table sur une croissance continue des volumes, tandis que dans le domaine des soins gériatriques, la diversité de l’offre et le financement hétérogène constituent des défis quotidiens.

Des structures de soins intégrées et coordonnées sont nécessaires pour assurer la qualité, l’approche centrée sur le patient et le rapport coût-efficacité. Les nouveaux modèles nécessitent toutefois un ajustement structurel. C’est pourquoi les hôpitaux coopéreront plus étroitement ou s’associeront au sein de réseaux suprarégionaux. Le système de santé ne doit plus être aligné sur les frontières cantonales, mais sur des régions qui couvrent un bassin de population et donc, plusieurs cantons.

Thomas Brack, directeur de l’hôpital Limmattal
L’un des plus grands défis pour les hôpitaux suisses au cours des cinq prochaines années sera la recrudescence de la concurrence: le marché est saturé. Par conséquent, la compétition visant à gagner des patients mais aussi des médecins et des spécialistes va s’accentuer.

André Zemp, Directeur des hôpitaux de la ville de Zurich Triemli et Waid

Isabelle Lehn, responsable des soins, CHUV
Une coopération où l’offre de soins intégrés constitue la forme la plus intense de coopération entre deux institutions est souhaitable. Les conditions préalables à une coopération réussie sont des valeurs de base et des philosophies communes qui sont partagées et vécues à la fois par la direction et le personnel.

Dr. Gianni Roberto Rossi, CEO RKB


Prof. Dr Rebecca Spirig, directrice des soins et MTTB, USZ
L’harmonisation et l’intégration optimales des soins aigus et de la réadaptation sont obtenues grâce à des processus coordonnés les uns par rapport aux autres sous une seule et même enseigne. Il est essentiel que le patient fasse une expérience active et positive des soins intégrés.

Katja Bruni, Directrice Nursing et MTTB USZ

David J. Bosshard, CEO, groupe Clienia
Le marché des maisons de retraite et de soins de longue durée demeurera fragmenté, mais je m’attends à l’émergence de modèles novateurs à l’avenir. Pour ce faire, il est important d’encourager tous les aspects de l’innovation. L’action entrepreneuriale doit être soutenue dans le cadre public.

Alard du Bois-Reymond, CEO Thurvita AG

Résultats de l’étude interactifs

Vous trouvez ici les analyses détaillées de notre étude en format interactif (optimisé pour ordinateur et tablette).

 

Contact

Philip Sommer

Partner, Leiter Beratung Gesundheitswesen, Bern, PwC Switzerland

+41 58 792 75 28

Email

Patrick Schwendener, CFA

Director, Leiter Deals Gesundheitswesen, Zürich, PwC Switzerland

+41 58 792 15 08

Email

Darioush Zirakzadeh

Director, Finance Transformation, Romandie, PwC Switzerland

+41 58 792 83 22

Email

Hopitaux Suisses Info Graphic