Skip to content Skip to footer
Recherche
PwC

Résultats de la charge

Culture numérique – Des talents et des idées

L’obstacle majeur pour une entreprise qui ose le numérique est rarement le fait des outils ou des experts. L’attitude, ou la capacité des collaborateurs à trouver leurs repères dans un modèle d’affaires numérique est bien plus déterminante. Pour réaliser des processus numériques, l’entreprise a besoin d’une équipe ouverte à de nouvelles formes de collaboration, ainsi que de supérieurs hiérarchiques capables de l’accompagner correctement.
Comme souvent lorsqu’il s’agit de culture d’entreprise dans les PME, le CEO ou le patron joue un rôle clé dans l’introduction d’une culture numérique. Sa détermination à faire progresser la numérisation pourra déclencher une dynamique dans l’ensemble de l’entreprise et rallier l’ensemble du personnel.

Des clients souvent oubliés

Le savoir-faire interne est LA condition fondamentale pour mettre en place et appliquer des processus de numérisation. Dans leur grande majorité, les personnes interrogées estiment disposer de connaissances suffisantes en internes pour affronter les exigences numériques. Donc, les PME suisses sont bien positionnées dans l’ensemble pour relever les défis de l’avenir binaire.

Figure 10 : Manque d’expertise interne comme frein à la numérisation
Figure 11 : Degré de numérisation par rapport à l’expertise interne

Seule une partie relativement modeste des entreprises interrogées considère le manque d’expertise interne comme un problème. Celles qui ont un degré de numérisation faible disposent aussi de nettement moins d’expertise interne. Parallèlement, les entreprises numériquement plus avancées indiquent majoritairement disposer d’une expertise interne suffisante.

Le personnel : essentiel

Les processus numériques exigent de nouvelles formes de collaboration et un coaching approprié. Des plateformes numériques internes modifient la coopération dans la mesure où elles éliminent les barrières géographiques et souvent aussi interculturelles. De plus, les chats ou les plateformes de gestion de projets remplacent toujours plus les canaux de communication traditionnels.

Figure 12 : Degré de numérisation par rapport aux efforts de soutien numérique du personnel

La figure 12 souligne une corrélation indubitablement positive entre le développement actif du personnel dans le domaine de la numérisation et le degré de numérisation des entreprises de l’étude. Il ressort que les entreprises qui soutiennent activement leurs collaborateurs dans le domaine de la numérisation réussissent mieux à mettre en œuvre et à faire progresser la numérisation que les entreprises qui ne prennent pas de mesures d’encouragement adéquates. 

Le personnel est l’un des principaux facteurs de succès de la numérisation, puisqu’aucun processus de numérisation ne s’exécute spontanément. Pour réussir, une entreprise doit disposer de collaborateurs qui planifient la numérisation à long terme, l’introduisent de manière ciblée et la traduisent dans leur quotidien.

Nous contacter

Didier Ehret

Didier Ehret

Associé, Leader Entreprises familiales et PME en Suisse romande, PwC Switzerland

Tel : +41 58 792 82 99

Norbert Kühnis

Norbert Kühnis

Leiter Familienunternehmen und KMU, Mitglied der Geschäftsleitung, PwC Switzerland

Tel : +41 58 792 63 63

Stay Connected: