Façonner l’avenir

Trust in Transformation

Chère lectrice, cher lecteur,

L’année 2020 a ouvert un chapitre particulier de l’histoire. Elle a inauguré une ère d’incertitude et remis en question la normalité. Dans ma famille, ma femme et mon fils aîné ont contracté la COVID-19. Heureusement, le virus m’a épargné, mais il a considérablement changé notre vie de famille. Le confinement et l’absence de contact nous ont montré à quel point il peut être bon de ralentir notre rythme de vie et de se retrouver. Jamais auparavant nous n’avions passé autant de temps ensemble en famille. Nous étions souvent réunis à la table familiale midi et soir. En même temps, nous aspirons encore à revoir et échanger avec les amis et repartir vers des horizons lointains. Ce que nous aimons beaucoup c’est voyager, découvrir d’autres cultures et des curiosités naturelles. Or, en 2020, nous n’avons pas pu assouvir cette passion.

L’année qui s’achève m’a toutefois permis de faire personnellement l’expérience d’une belle solidarité et d’un formidable soutien, tant sur le plan privé que professionnel. Dans une société marquée par l’individualisme, cela ne va pas de soi. Nos équipes ont trouvé de nouvelles plateformes de collaboration, organisé des repas de midi virtuels, se sont soutenues moralement les unes les autres et se sont redistribué le travail entre elles. J’ai vécu la même chose dans mes échanges avec d’autres responsables et décideurs. Nous voulions savoir comment chacun d’entre nous maîtrisait cette période, avec quels scénarios l’autre travaillait, comment il prenait ses décisions. Nous avons essayé d’apprendre les uns des autres. En fin de compte, nous avions une chose en commun : un sentiment de grande incertitude générale.

«Le facteur confiance a renforcé durablement nos relations avec nos clients et nos équipes.»

Andreas Staubli CEO, PwC Schweiz

Au cours de l’année écoulée, la notion de confiance a énormément gagné en importance. Car seul celui qui fait confiance à l’autre peut communiquer de manière ouverte et sincère, montrer sa propre vulnérabilité et faire preuve de solidarité. L’imprévisibilité de la COVID-19 et la crise qu’elle a déclenchée ont fait ressurgir la question de la confiance. « Comment puis-je être sûr que mes collaborateurs travaillent vraiment efficacement à domicile ? », m’a demandé un collègue. Impossible de le savoir. On ne peut que leur faire confiance. Le facteur confiance a renforcé durablement nos relations avec nos clients et nos équipes.

Je suis convaincu que ce changement sera pérenne. Bien entendu, nous ne conserverons pas tous les comportements que nous avons acquis pendant la période de confinement et de restrictions. Le balancier ira à nouveau dans l’autre direction et nous, humains, renouerons avec les anciens schémas, car malheureusement, nous oublions terriblement vite. Mais certaines choses resteront. Par exemple, le rôle de l’être humain lui-même. L’avènement des nouvelles technologies a déjà redéfini ce rôle. Les technologies digitales ne remplacent pas l’homme mais prennent en charge les tâches routinières et lui donnent davantage de responsabilités dans les domaines où son intelligence aiguisée et son jugement sont nécessaires.

L’un des défis de la nouvelle normalité sera de maintenir la proximité avec nos clients et nos collaborateurs. Nous devons trouver de nouvelles pistes pour surmonter des obstacles tels que le manque de contact physique ou les limites de l’interaction virtuelle. Il est vrai que les réunions par vidéoconférence sont devenues plus efficaces parce que l’ordre du jour peut être traité rapidement et de manière plus ciblée. Cependant, les courtes conversations de couloir, les gestes et les mimiques des interlocuteurs, les réactions spontanées, la dynamique de groupe et tous les non-dits font défaut. Car souvent, cette musique de fond met en évidence le véritable problème. Nous devons donc développer de nouvelles stratégies pour continuer à l’entendre. C’est le seul moyen pour nous de comprendre, à l’avenir également, ce qui préoccupe nos clients et nos collaborateurs. Et c’est la seule façon de développer des solutions durables, de faire naître une culture du nous, d’offrir des opportunités de développement, de s’imposer comme de véritables partenaires et de créer une réelle valeur ajoutée.

«Les conséquences économiques et sociales de la COVID-19 ont montré à la société que la transformation n’est pas un buzz mais une stratégie de survie.»

Andreas Staubli CEO, PwC Schweiz

Pour y parvenir, nous avons essentiellement besoin de deux choses : accepter clairement la transformation et avoir confiance en sa réussite. Il est essentiel pour les entreprises que nous nous développions en permanence. La COVID-19 a précipité ce changement de paradigme et donné un véritable coup d’accélérateur à la digitalisation. Alors que certaines entreprises n’en ressentaient pas l’urgence ou n’en comprenaient pas les enjeux, la pandémie les a contraints à entreprendre leur transformation digitale. Elle leur a rappelé à quel point il est important de s’adapter rapidement et avec détermination aux nouvelles circonstances. Les conséquences économiques et sociales de la COVID-19 ont montré à la société que la transformation n’est pas un buzz mais une stratégie de survie. Une stratégie qui, si elle est correctement mise en œuvre, offre des possibilités intéressantes.

Ceux qui exploiteront ces opportunités et élargissent leurs domaines d’activité en mettant à profit des idées novatrices sortiront gagnants de la crise et réussiront à établir une nouvelle normalité. Ceux qui continueront à faire l’autruche ou à attendre disparaîtront. Car il arrivera un moment où il sera trop tard pour la transformation. On peut sous-estimer ou passer à côté d’un changement. Mais on peut aussi l’initier. Cette dernière approche doit être, selon moi, l’objectif des entreprises qui entendent réussir durablement : définir ce qu’elles défendent, anticiper les tendances durables, choisir une voie claire et la suivre de manière cohérente avec un esprit pionnier et le courage de changer.

C’est exactement l’approche que nous mettons en place avec « Trust in Transformation ». Ce postulat fait partie de notre objectif d’entreprise. Nous œuvrons à développer la confiance dans la société et à résoudre des problèmes cruciaux. Pour ce faire, la transformation constitue un instrument clé doté d’un puissant effet de levier. Et, pour peu qu’on libère le pouvoir de la confiance, elle génère une valeur ajoutée. En tant qu’auditeurs, nous instaurons naturellement la confiance en garantissant l’exactitude de vos rapports financiers. Avec nos conseils en matière de durabilité, nous suscitons la confiance dans l’orientation durable de votre action entrepreneuriale. En nous concentrant sur les clients finaux et leurs besoins, nous vous aidons à gagner et à conserver des clients satisfaits et fidèles. Grâce à des technologies d’avenir, nous renforçons la fiabilité de vos systèmes informatiques en alignant ces technologies sur la faisabilité et la pratique. Nous renforçons votre confiance dans le nouveau rôle dévolu à votre fonction financière. De fait, nous vous aidons à vous transformer pour que vous puissiez traiter plus efficacement vos tâches quotidiennes afin de vous permettre de vous concentrer sur ce qui apporte une vraie valeur ajoutée. De fait, nous vous aidons à traiter plus efficacement les petites tâches quotidiennes afin de vous permettre de vous concentrer sur ce qui apporte une vraie valeur ajoutée. Enfin, avec l’Upskilling, nous créons un environnement dans lequel les collaborateurs peuvent utiliser leurs compétences digitales pour générer de la valeur et ainsi se maintenir à niveau pour le marché du travail d’après-demain.

La transformation comporte de nombreuses facettes et représente une dynamique décisive pour la réussite. Je voudrais vous encourager, chers lecteurs, à mettre à profit cette créativité pour votre entreprise. Dans cette démarche, vous pouvez compter sur vos propres forces et sur des partenaires compétents comme nous.

Dans cet esprit, je vous souhaite de trouver beaucoup d’inspiration dans nos histoires de transformation et me réjouis de notre prochaine rencontre – qu’elle soit virtuelle ou personnelle.

Andreas Staubli
CEO PwC Suisse

Trust in Transformation

Une tradition toujours d'actualité : le progrès.

Trust in Transformation. Faites confiance à un partenaire qui partage votre vision entrepreneuriale et votre curiosité pour l'innovation. 

En savoir plus

#social#

Read more Transformation Stories

Register to get notified about new Transformation Stories.

Subscribe to Stories

{{filterContent.facetedTitle}}

{{contentList.loadingText}}

Nous contacter

Andreas Staubli

Andreas Staubli

CEO, PwC Switzerland

Tel : +41 58 792 44 72

Suivez-nous